Salon International de la Lingerie Paris
Le salon d'essayage

Salon International de la Lingerie #1

 

Premier épisode de mes aventures éclairs au royaume absolu de la lingerie : le Salon International de la Lingerie à Paris ! 

C’est les yeux brillants, la lèvre tremblotante et pleine d’émotions que je tape ces mots : j’y suis allée. Oui ce Pays des Merveilles m’a ouvert ses portes. Et ce, grâce à ce partenariat d’enfer avec MesDessous.fr ! Je vous ferai d’autres articles plus détaillés, pour certaines marques. Allez, je vous embarque dans ma journée, à la poursuite de trésors, sur les pas de Bruno, le chasseur de lingerie !

Il fait quoi Bruno en fait ?

Bruno c’est le directeur associé de MesDessous, qui est un business familial (et voui ça se fait encore !). Un vrai passionné, un vrai connaisseur, ça se voit quand il en parle, il a presque des tremollos dans la voix pour certaines marques ^^ Chaque année, avec sa team, il vient au Salon dégoter les nouveautés qu’il proposera sur son site et snifer les dernières tendances pour que la sélection soit au top.
Alors une journée dans la peau de Bruno, ça donne quoi ?

Une journée hyper speed ! J’y suis allée le dimanche et les heures sont passées sans que je ne m’en aperçoive, ni même que nous ayons le temps de faire une pause repas !

Etape 1 : le stand PrimaDonna/ Marie Jo/ Andres Sarda

A peine arrivée, zou sur le stand de PrimaDonna/ Marie Jo/ Andres Sarda (les trois marques appartiennent au même groupe), où l’on est bien accueillis par Christine. Elle s’empresse d’ailleurs de me montrer les nouvelles collections PrimaDonna et Marie Jo en m’expliquant les tendances actuelles : un focus sur le kaki et le bleu marine pour cette année 2017 ! Les soutien-gorges en microfibre sont aussi à l’honneur : gare au confort 😉
Christine m’explique tout plein de détails sur la confection des sous-vêtements, et me glisse au passage que les soutien-gorges à coques conviennent très bien aux poitrines généreuses aussi : ils n’augmentent pas votre poitrine, c’est un mythe !

Marie Jo

Etape 2 : le stand d’Empreinte

On file ensuite sur le stand d’Empreinte. Je vous ferai un article détaillé dessus, parce qu’on a été super bien reçus par Grégory et toute l’équipe présente d’ailleurs. J’ai pris une tonne de photos que je vous présenterai dans l’article, attention les mirettes, il y a des merveilles (j’essaie de garder un semblant de neutralité mais c’est difficile). Les nouvelles collections nous ont été présentées, expliquées, détaillées : il va y avoir de très beaux nouveaux coloris pour certains des modèles phares de la marques. Mon coup de coeur ? Le nouveau colori du body Apolline : Empreinte Apolline

Allez zou :

Etape 3 : le stand Anita

A vrai dire ce fut une découverte que la marque Anita. Un collègue de boulot m’en avait parlé une fois (ouais j’ai des collègues connoisseurs voyez-vous), mais j’avoue, j’ai pas plus poussé que ça. Accueillis cette fois hyper dynamiquement, je découvre à la fois la marque et ce qu’elle propose et en même temps les nouveautés. En fait Anita comprend aussi la marque Rosa Faia. A elles deux, elle couvrent la vie de la femme dans ses événements heureux ou moins heureux : lingerie sport, lingerie maternité, lingerie post-opératoire, lingerie grande taille confort.
Ce qui m’a le plus plu dans cette marque : les soutifs de sport hyper bien pensés et très jolis.
Pour le reste ce n’est pas une marque dans laquelle je me reconnais, moi et mes goûts très darks et plein de lanières. En plus les trucs de maternité et post-opératoires ne me concernent pas (je croise les doigts pour que ça reste comme ça).

anita

Etape 4 : Aubade

Le passage était tellement éclair (Bruno avait déjà fait ses commandes la veille, le coquin), que du coup j’ai pu profiter bassement d’une coupe de champagne, mater vite fait les modèles, mais pas pu détailler la chose. Voici ce que j’ai chopé du coin de mon appareil :

Aubade Salon International de la Lingerie aubade2 aubade3

Etape 5 : le défilé Lise Charmel

Grâce à Bruno et ses accointances, on a pu rentrer comme des VIP sur le stand Lise Charmel et profiter du super chouette défilé qui nous a montré les nouvelles collections. J’ai fait un petit live sur Insta et sur Facebook aussi, pour visionner les 53 secondes sur FB en qualité douteuse c’est par ici.
Ce que j’en ai retenu : du bleu (différents bleus), du fuschia, du très beau loungewear et quelques modèles très sexy.

lise charmel

Etape 6 : le défilé Chantal Thomass

Encore une fois grâce à Bruno, qui, décidément, connaît tout le monde, le stand Chantal Thomass nous a été ouvert. Ici ambiance feutrée, boudoir et surtout, confidentielle.
Ce que j’en retiens : du très chouette prêt-à-porter, des mélanges de sportswear et de lingerie délicate. De très belles choses, mais qui ne sont malheureusement pas adaptée aux formes de votre envoyée spéciale ^^ Et désolée pour la frustration mais apparemment c’est top secret ce que j’ai vu. Donc voici une superbe photo du stand 😀

chantal thomass

Etape 7 : un petit tour dans la partie Uncovered

J’ai tenté un saut dans la partie petits designers en solo. Malheureusement je suis un peu timide donc je n’ai pas trop osé aborder les gens. J’ai rapidement jeté un oeil à ce qui m’a interpellé :
Toru and Noako : une superbe nouvelle couleur pour leur ensemble Emma.
Henriette H : de jolie petites culottes brodées. Après un tour sur leur site, les culottes s’arrêtent à la taille L. Dommage !toru and naoko

Etape 8 : le stand Barbara

Barbara était aussi une marque que finalement je connaissais peu/mal. Pour moi, soyons honnête, c’était une marque un peu vieillote, sans proposition pour les plus jeunes. Et ben j’ai été bien surprise ! La marque a pris un virage à 360° dans sa communication, mais surtout dans ses design. Motifs graphiques tendance aztèque, dentelle sexy et petits bijoux sont désormais de la partie. Le tout sur un fond de road trip nature peinture entre copines.
Une excellente surprise avec des modèles allant jusqu’au 95G !

barbara

Conclusion du Salon International de la Lingerie

C’était une journée de malade ! J’espère vraiment avoir le temps de vour détailler un peu ce que j’ai vu sur le stand Empreinte notamment. Une expérience à recommencer ça c’est sûr ! Alors imaginez Bruno qui a fait les 3 jours, je ne suis pas sûre d’en être capable haha

Article précédent Article suivant

Vous pourriez également aimer

Pas de commentaires

Ecrire une réponse